Comment bien choisir son école d’ostéopathie animale ?

Toute personne ayant entrepris des études d’ostéopathie animale s’est, un jour, retrouvée face à un dilemme. Il existe de plus en plus d’écoles d’ostéopathie animale, prônant différentes certifications, un enseignement unique en France, ou encore une authenticité. Mais, face à toutes ces propositions plus intéressantes les unes que les autres, il est difficile de faire son choix. Voici donc un guide permettant d’orienter vos recherches.

Se tourner vers une école ayant au minimum 5 ans d’existence

Pourquoi cela ? Car les écoles d’ostéopathie animale les plus anciennes ont supposément le plus d’expérience et le plus de connaissances du milieu. Cela n’empêche pas les écoles les plus récentes d’être de bons lieux de formation mais c’est une garantie supplémentaire, l’établissement ayant eu le temps d’effectuer un cycle complet de formation pour ses étudiants.

Choisir une école reconnue comme établissement d’enseignement supérieur

Cette reconnaissance de l’état assure une certaine qualité d’enseignement, attestée et contrôlée. Elle ne modifie pas le diplôme de fin d’études mais valorise par arrêté ministériel la formation dispensée aux élèves. Cette reconnaissance permet à l’élève de justifier auprès du CNOV ces 5 années d’études supérieures nécessaires à son inscription à l’examen du CNOV.

S’orienter vers une formation délivrant un titre inscrit au RNCP

Qu’est-ce que le RNCP ? C’est le Registre National des Certifications Professionnelles. Les écoles d’ostéopathie animale font la demande auprès de l’État pour déposer un titre certifié (comme « ostéopathe animalier biomécaniste » ou « ostéopathe pour animaux », par exemple) que les élèves sortants pourront utiliser dans leur vie professionnelle. Les écoles délivrant un titre à leurs élèves sont évaluées régulièrement par France compétence (organisme dépendant du ministère du travail) pour pouvoir continuer à délivrer leur titre.

S’attarder sur la transparence de l’établissement

Ce point est primordial. L’école doit dès le départ, être claire sur ses certifications, sur ses méthodes d’enseignement ou encore le volume horaire de la formation par année. L’étude de certaines espèces pour être plus approfondie dans certaines écoles tandis que d’autres vont être plus généralistes. Le programme doit donc être ouvertement transmis aux étudiants ainsi qu’aux potentiels futurs étudiants. Il en est de même pour le nombre d’heures de cours pratiques et le nombre d’heures de cours théoriques, qui idéalement, s’équilibrent afin de bénéficier d’un enseignement des plus complets.

L’école doit d’ailleurs être très claire concernant la législation actuelle, notamment l’information sur l’examen d’aptitude du CNOV, l’obtention duquel permet de pratiquer légalement l’ostéopathie sur les animaux. Il se compose d’une épreuve théorie et d’une épreuve pratique et son coût se situe autour de 1300 euros.

Enfin, cette transparence s’applique aussi au coût de la formation, au nombre d’élèves par promotion. Une année d’ostéopathie animale coûte en moyenne entre 7500 euros et 10 000 euros, il faut donc s’intéresser aux raisons pour lesquelles ces tarifs peuvent varier et si ces raisons sont justifiées. Attention, certaines écoles proposent des tarifs plus bas mais les cours en présentiel ne s’effectuent qu’une semaine sur deux voir une fois par mois.

Ces différents points vous permettront d’orienter vos recherches afin de faire le choix qui est le plus adapté à vos attentes et à vos préférences.

Nous vous conseillons, pour vous aider, de participer au maximum de journées portes ouvertes, de téléphoner aux administrations des établissements si vous souhaitez approfondir vos recherches, afin d’être sûr.e de votre choix.

Pour découvrir tous nos articles, rendez-vous directement sur notre rubrique « Actualités ».